Les fachos s’invitent à la Fête de la musique à Toulouse

Depuis un certain temps, la France subit la montée du fascisme. Au delà des sondages mitrailleurs qui place Marine Le Pen en cours de la Présidentielle, ce sont aussi les groupements fascistes, appelant à la haine raciale, se cachant derrière le nationalisme et/ou le régionalisme, qui ont le droit de défiler dans les rues, de menacer la population et de divulguer une démagogie sans mesure.

À Toulouse, le bloc identitaire se donne tous les droits : intimider les indignés lors du campement à la Place capitole, violences commises à la sortie des bars du quartier populaire Arnaud Bernard, nettoyage de la vitrine de la CNT… appropriation des grandes places publiques, projet d’ouvrir un bar fasciste.

La police ne fait rien, lorsqu’on l’appelle, elle s’arrête, regarde et part à la chasse aux jeunes des cités, des sans-papiers, des sans-abris.

Hier, à la Fête de la musique, une vingtaine de jeunes fasictes se sont invités avec pour but d’empêcher le concert du groupe Zone d’Expression Populaire.

Grâce à la vigilance de la société, qui n’a plus d’autre choix que de s’organiser par elle-même, une cinquantaine de personnes, anti-fascistes se sont affrontés à eux, pour repousser les violences qu’ils s’apprêtaient à commettre envers des civils, venus tout simplement pour écouter de la musique, partager ce moment de fête populaire.

Grâce à cette solidarité, les fascistes sont repartis la queue entre les jambes.

Toutefois, nous sommes restés très vigilant toute la soirée, car, encore une fois, la police était absente. Aucune arrestation du groupe identitaire depuis les différentes sorties dans les rues de Toulouse.

Par contre, les forces de l’ordre n’ont pas hésité à venir à 1h30 du matin empêcher les gens du quartier Arnaud Bernard de continuer la fête.

Suite à leurs provocations, des personnes sont actuellement en garde à vue, qu’on accuse de violences commises envers les forces de l’ordre, qu’on assignera en comparution immédiate pour les mettre en prison.

Face à ces faits, je vous laisse juger par vous-même la gravité de la situation dans laquelle notre pays se trouve bercé.

Mes amis, restez vigilants, les fascistes sont de sortie, soyez intelligents et contrez-les tant lorsqu’ils prennent la parole dans le mouvement des indignés ou lorsqu’ils commettent des violences envers le peuple.

Face à la défaillance de l’État, de sa collaboration ouverte avec le fascisme financier, avec le fascisme idéologique, organisez-vous pour que la liberté de tous soit préservée.

Liste de discussion du réseau Résistons Ensemble, 22 juin 2011.

This entry was posted in La liberté est le crime qui contient tous les crimes and tagged , , . Bookmark the permalink.

5 Responses to Les fachos s’invitent à la Fête de la musique à Toulouse

Comments are closed.