Déploiement policier sans précédent à Notre-Dame-des-Landes

(…) Des forages sont prévus entre aujourd’hui et jeudi à NDDL. Depuis dimanche soir, il y a un appel à rassemblement et à campement sur place. ACIPA et squatters (plus ou moins) main dans la main, pour une fois. (…)

6 juin 2011, 20h30.

Nouvelles des actions contre les forages


http://pix.toile-libre.org/upload/original/1307395878.jpg

http://pix.toile-libre.org/upload/original/1307403957.jpg

 

Communiqué ACIPA (collectif d’orgas bureaucrates contre l’aéroport) :

Les forages sont en cours à Notre-Dame-des-Landes avec un déploiement policier jamais vu jusqu’alors.

Les engins ont pénétré de force dans la parcelle en défonçant la haie à la pelleteuse. Celle-ci était encadrée d’un impressionnant convoi de camions militaires. Le tout sous la surveillance d’un hélicoptère.

On se croirait en guerre !

Des interpellations ont eu lieu. Bien que du bétail soit présente dans le pré, des grenades lacrymogènes ont été lancées à de nombreuses reprises  sur les manifestants, obligés par les forces de l’ordre à se replier dans un champ de maïs.

Par solidarité et soutien avec les habitants du lieu, les personnes qui le peuvent sont appelées à converger vers la Rolandière à Notre-Dame-des-Landes. Prévoir des protections respiratoires et du jus de citron pour neutraliser l’effet des gaz.

La Rolandière se situe sur la route entre Vigneux et Notre-Dame-des-Landes, entre le carrefour des Ardillères et la route des Fosses Noires.

Publié sur le Facebook de l’ACIPA le 6 juin en fin de matinée.

 

http://pix.toile-libre.org/upload/original/1307396041.jpg

 

Futur aéroport de Nantes : gendarmes et manifestants s’opposent sur le site

Des affrontements répétés ont eu lieu lundi entre près de 200 gendarmes et une centaine de manifestants opposés au futur aéroport de Nantes, à Notre-Dame-des-Landes, a constaté l’AFP.

Les manifestants, qui occupaient depuis dimanche un champ où devaient avoir lieu des forages pour les équipements de l’aéroport, ont été délogés en début de matinée puis maintenus à distance à l’aide de grandes quantités de gaz lacrymogène par les gendarmes en tenue anti-émeutes.

Ces derniers ont ensuite occupé le champ avec une dizaine de camions, aidés de deux chiens et survolés par un hélicoptère.

Les manifestants, repoussés dans les champs voisins, restaient néanmoins au contact et des charges sporadiques avec des gaz avaient encore lieu dans la matinée, tandis que deux foreuses commençaient les forages.

Deux personnes ont été interpellées lors des affrontements.

Le projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, à 30 kilomètres au nord de Nantes, soutenu par les collectivités locales (régions Pays de la Loire et Bretagne, conseil général de Loire-Atlantique, Nantes Métropole), suscite une opposition forte de la part des agriculteurs locaux mais aussi des militants écologistes ou anarchistes.

La réalisation et la concession de cet ouvrage ont été attribuées par l’État au groupe Vinci pour 55 ans en décembre 2010. Le futur aéroport est prévu pour 2017.

Leur presse (Agence Faut Payer), 6 juin 2011.

 

Vidéos : Ouest-France ; Presse-Océan ; Nouvel Obs.

 

À Notre-Dame-des-Landes, les anti-aéroport improvisent un barrage aux forages

Dimanche soir, les militants anti-aéroport ont investi le futur site de la tour de contrôle, au lieu-dit la Rolandière, entre Notre-Dame-des-Landes et Vigneux-de-Bretagne. Les squatteurs de la zone aéroportuaire, soutenus par l’Acipa, ont monté des barricades de fortune et improvisé un campement « de la résistance », comme ils le définissent. La gendarmerie a bien effectué quelques passages, mais n’a pas bloqué l’initiative. Combien étaient-ils à y passer cette première nuit ? Difficile à dire. Ce rassemblement vise à empêcher une série de forages pour l’implantation de la tour de contrôle. L’Acipa croit savoir que le début des forages est prévu ce lundi matin, pour plusieurs jours. Les anti-aéroport entendent bien faire barrage de leur corps. Dans ce contexte, un affrontement avec les forces de l’ordre semble inévitable ce lundi matin.

Leur presse (Ouest-France), 5 juin 2011.

This entry was posted in Lieux & Urbanisme, Terre and tagged . Bookmark the permalink.

1 Response to Déploiement policier sans précédent à Notre-Dame-des-Landes

  1. Pingback: NON à l’aéroport à Notre-Dame des Landes ! Affrontements ce week-end lors de manifestation « le chat noir emeutier

Comments are closed.