Le Jura Libertaire s’exile en Italie

Après la perquisition subie suite à la dénonciation de la plateforme de TF1, overblog, le Jura Libertaire a déménagé sur Noblogs. Mettez à jour vos liens, vos flux rss, etc.

https://juralib.noblogs.org

Le flux rss des articles devient feed ://juralib.noblogs.org/feed/

[Le compte twitter associé a été mis à jour.Ni bannière ni drapeau.]

Noblogs est une plateforme italienne d’hébergement de blogs (entre autres) basée sur WordPress, maintenue par le collectif Autistici, qui propose également d’autres outils comme un outil de partage de liens basée comme celui de médias libres sur Semantic Scuttle.

Faudrait prendre le temps de traduire leur manifeste en français. Extrait :

« Our objective is to liberate spaces on the web where we can discuss and work on two levels : on the one hand, the right to and need for free communication privacy, anonimity and access to telematic resources ; on the other, projects linked to social reality. »

Bref, c’est une chouette nouvelle de savoir le Jura Libertaire hébergé sur une plateforme militante et sécurisée (Noblogs est d’ailleurs bien évidemment lisible en https).

L’Atelier – médias libres, 17 mai 2011.

 

Qui nous sommes et ce que nous voulons
Manifeste du collectif Autistici/Inventati

Socialiser le savoir sans créer de pouvoir.

Pour commencer, nous voulons tout.

Notre objectif est de libérer des espaces sur la toile, où nous pouvons discuter et travailler sur deux niveaux : d’un côté, le droit / besoin à une communication libre, au respect de la vie privée, à l’anonimat et à l’accès aux ressources télématiques ; de l’autre, des projets liés à la réalité sociale.
La réalisation d’un serveur indépendent nous paraît être un bon point de départ pour atteindre ces buts.

Nous croyons que la communication doit être libre — et gratuite — et, ainsi, accessible universellement.
Nous travaillons à cela, en mettant à disposition de l’espace web, des boîtes de courrier électronique, des listes de diffusion et du chat aux individus et aux projets en ligne qui ont les mêmes exigences ; en dehors de la logique commerciale de proposer des services et des espaces payants, nous accueillons tous ceux qui rejettent la censure culturelle et médiatique de l’imaginaire globalisant la vente de rêves préconfectionnés.

Les espaces et les services de ce serveur ne sont pas destinés à des activités (directement ou indirectement) commerciales, religieuses ou politiques — au sens institutionnel — ; autrement dit, en bref, à qui possède déjà d’autres moyens pour diffuser ses propres contenus, ou qui utilise le concept de délégation (explicitement ou implicitement) pour gérer ses relations et ses projets.

Le droit à et le besoin de vie privée et d’anonymat doivent être respectés.
Nous garantissons que nous ne conservons pas les logs, que nous ne demandons pas d’information personnelle en échange des services que nous offrons, et que nous ferons tout pour maintenir l’anonymous remailer, l’anonymizer ainsi que tout ce qui assure le caractère privé et confidentiel de vos communications.

Savoirs, connaissances et ressources s’accroissent par leur échange. C’est la raison pour laquelle nous incitons à la diffusion systématique, organisée et totalement gratuite des matières culturelles, des autoproductions et de la documentation, et pour ce faire nous  combattons le copyright traditionnel en adoptant exclusivement les logiciels libres et la licence ouverte.

Inventati est la partie qui cherche à reproduire de manière digitale les questions qui appartiennent à la réalité : à travers des sites web, ou en créant des forums de discussion qui  existent déjà mais qui sont limités dans un espace physique du quotidien (par exemple, une assemblée peut être reproduite à travers la création d’une liste de diffusion qui la rend, de cette manière, permanente et omniprésente).

Autistici, à l’inverse, part d’une base technique et de la passion pour la connaissance des moyens mis en œuvre pour faire apparaître la politique implicite des outils télématiques ; bien que nés du virtuel, ces outils ne sont pas dépourvus d’impact politique.
Nous partons des outils, mais nous les appliquons à des revendications politiques bien précises, dans dans le monde virtuel que dans la réalité. Toutes les questions relatives aux droits évoqués plus haut illustrent les richesses politiques qui intéressent la Toile.

Nous affirmons que les moyens de communication ne doivent pas être réservés à l’usage et à la consommation des professionnels de l’information. Nous revendiquons les pratiques autogestionnaires : c’est pourquoi nous n’avons pas de sponsor ni d’autre financement, si ce n’est les souscriptions volontaires de la part de ceux qui jugent important de soutenir ce projet. Aucun d’entre nous ne tire un centime de ce projet. C’est plutôt le contraire.

Les aspects techniques et politiques de l’utilisation de notre serveur sont décidés ensemble, de façon la plus transparente et horizontale que possible, à travers une liste de dicussion. Nous n’avons ni coordinateur, ni porte-parole, et nous ne discutons pas par votes.

L’autisme qui s’invente crée le partage.

autistici / inventati 2002

This entry was posted in Cybernétique and tagged , , , . Bookmark the permalink.

2 Responses to Le Jura Libertaire s’exile en Italie

  1. guitoto says:

    c’était s’exiler hors union européenne qu’il fallait; au sein de l’UE, il a des accords entre les polices, ca ne change pas grand chose

  2. Longue vie à ce blog! Bravo pour le choix de l’hébergeur!

Comments are closed.