[Vive l’Azawad libre !] 1er avril 2012 : une nouvelle expérience révolutionnaire commence sur 800’000 km²

DÉCLARATION
Bureau politique

En ce jour sans précédent dans l’histoire du peuple de l’Azawad, ou devient effectif le retour à la dignité, la libération de la ville historique de Tombouctou après Gao, Kidal et plusieurs autres villes de l’Azawad ; le bureau politique félicite, au nom de toutes les commissions, le peuple de l’Azawad, l’Armée de libération nationale, tous ceux qui de loin ou de près se sont sacrifiés pour l’atteinte de cet objectif non négociable.

Chers compatriotes, en dépit de cette immense satisfaction, nous devrions rester sereins, prendre encore davantage confiance en nous et relever le défi de l’avenir en réunissant toutes nos forces pour préserver cet inestimable acquis afin de faire de l’AZAWAD un pays où règne la liberté, la justice et la paix durable y compris avec les pays voisins.

Nous assurons les États voisins, les populations de la sous-région et la communauté internationale que la libération de l’Azawad contribuera à renforcer la sécurité, le développement et la paix pour une meilleure intégration des peuples, des cultures et une meilleure stabilité dans la zone saharo-sahélienne.

La direction politique invite tous les Azawadiens (de l’extérieur comme de l’intérieur) à se mobiliser sans délais dans l’immense chantier de construction [qui s’ouvre aujourd’hui. Le] mouvement appelle tous les Azawadiens qui résident à l’extérieur de revenir contribuer et jouir de la reconstruction nationale.

le 01/04/2012
Mahmoud Ag Ghali
Président du bureau politique

Communiqué du MNLA, 1er avril 2012

This entry was posted in General and tagged , , , , . Bookmark the permalink.

1 Response to [Vive l’Azawad libre !] 1er avril 2012 : une nouvelle expérience révolutionnaire commence sur 800’000 km²

  1. tresorine says:

    Super vive l’Azawad libre , je vous encourage les nations ont e droit de s’autodeterminer ces frontières tracées par les colons occidentaux n’ont aucune legitimité
    Bravo

Comments are closed.