« Police partout, justice nulle part »

Nantes : Un mur de la préfecture couvert d’inscriptions à la craie, samedi soir

Le ou les taggeurs ont procédé à l’ancienne, à la craie bleue et blanche. Un peu avant 21 heures samedi soir (c’est l’heure où le poste de surveillance a découvert le forfait), l’un des murs de la préfecture, quai Ceyneray, à Nantes, a été badigeonné d’inscriptions à la manière anarchiste : « Police partout, justice nulle part », et autres slogans. Le nettoyage a été fait rapidement, mais les auteurs sont toujours recherchés.

Leur presse (Ouest-France), 11 décembre 2011.

This entry was posted in Graffitis divers, Violences policières et idéologie sécuritaire and tagged . Bookmark the permalink.